02/2019: LE BON MOMENT POUR INVESTIR?!

Si vous prévoyez de réaliser certains investissements à court ou moyen terme dans votre entreprise… il peut être intéressant d’avancer ces investissements à 2019. Découvrez ci-dessous quelques raisons pour effectuer les investissements prévus dès 2019.

À compter du 1er janvier 2018, le taux de l’impôt sur les sociétés est passé de 33,99 % à 29,58 % et ce taux continuera à baisser pour atteindre 25 % à partir du 1er janvier 2020. En outre, les PME pourront bénéficier d’un taux réduit de 20 % sur la première tranche de 100 000 € à compter du 1er janvier 2020, sous réserve du respect d’un certain nombre de conditions.

En investissant dès 2019, une économie d’impôt peut être réalisée dans certains cas en prenant en charge les coûts à un taux plus élevé.

En outre, la déduction pour investissement unique a été temporairement portée de 8 % à 20 % pour les investissements réalisés entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2019 pour les PME et les entreprises individuelles. Une PME peut ainsi déduire 20 % de la valeur d’acquisition de la base imposable l’année de l’acquisition. Si la base imposable est trop petite pour déduire les 20 %, la partie restante est reportée à la période imposable suivante.

Intéressant à savoir : un investissement dans un bâtiment neuf loué à une autre PME peut également bénéficier de la déduction pour investissement sous certaines conditions.

En outre, à compter du 1er janvier 2020, le système d’amortissement dégressif sera supprimé et les PME seront tenues de procéder à un amortissement prorata temporis. Dès lors, si vous investissez en 2019, vous pouvez anticiper une économie d’impôt résultant de cette déduction en amortissant de manière dégressive. En amortissant de manière dégressive, une plus grande partie de l’investissement est déductible aux taux d’imposition actuels et une plus petite partie aux taux inférieurs futurs.

Important : le taux d’amortissement dégressif est déterminé par groupe d’immobilisations de même nature. Pour les immobilisations déjà amorties de manière linéaire, il n’est pas possible de passer à un amortissement dégressif pendant la durée d’amortissement.

  • Conseil n°1 : appliquez un amortissement dégressif pour un nouvel investissement en 2019, ce qui déplace le bénéfice vers un exercice avec un taux d’imposition inférieur ;
  • Conseil °2 : préférez investir en décembre 2019 qu’en janvier 2020 ; vous pouvez encore prendre en charge la première annuité d’amortissement complète en 2019.

Les éléments ci-dessus peuvent, dans certains cas, se traduire par un avantage substantiel (par exemple, une déduction d’investissement de 20 % sur un bâtiment d’une valeur d’investissement de 1 million d’euros). Dans d’autres cas, les bénéfices à réaliser sont plutôt limités… mais tout est bon à prendre !

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez d’autres questions.

 

Aleksandr Natanelov

About Aleksandr Natanelov

Aleksandr Natanelov is Partner Tax & Legal bij BOFIDI Advisory.